0 805 035 405 contact@groupesari.com

Votre fournisseur d’eau contrôle votre consommation moyenne et vous alerte s’il repère une surconsommation d’eau liée à votre compte. Cependant, il ne se charge pas d’en détecter l’origine. Il vous revient de dépêcher une société spécialisée en détection de fuite d’eau, comme SARI, qui procédera à l’assèchement (si besoin), et assurera la remise en état après les réparations.

Traçage des réseaux

Lorsque votre service des eaux vous informe d’une surconsommation d’eau, la première action à initier est le traçage précis des différents réseaux entre le compteur et votre habitation. Leur détection est ardue en raison de leur emplacement, la profondeur à laquelle ils sont enterrés, la pression de l’eau, ainsi que le diamètre des tuyaux.

La surconsommation de l’eau concerne uniquement le réseau AEP (Adduction d’Eau Potable) et non les réseaux d’assainissement. Sur ce type de conduite, le principe du traçage de réseau s’effectue à l’aide du gaz traceur, de l’acoustique et de la corrélation acoustique.

L’assèchement

Si la fuite d’eau a provoqué une inondation, il est primordial de procéder à l’assèchement, afin de préserver le bâti et limiter les dégâts. Sinon, vous risquez la sur-sinistralité, donc des coûts supplémentaires, à la suite d’une trop longue exposition à l’humidité. D’autre part, cela vous permet de rester dans votre logement et ne pas avoir à chercher une solution provisoire en attendant la détection et la réparation de la fuite d’eau.

techniques assèchement technique assechement de cloisons interieures après assèchement sari

Le groupe SARI intervient en choisissant les outils professionnels adaptés à votre situation : déshydrateur, déshumidificateur à absorption, système de filtration HEPA, surpresseur d’insufflation et d’extraction…

Localisation de la fuite

Après le traçage des réseaux, d’autres techniques sont utilisées pour une géolocalisation de la fuite d’eau extrêmement précise, sans attenter à l’intégrité de votre bâti. Voici les principales méthodes qui permettent de localiser une fuite d’eau sur une surface inférieure à un mètre carré.

  • Le gaz traceur

Utiliser un gaz traceur consiste à envoyer un mélange d’hydrogène et d’azote dans une canalisation. Celle-ci est préalablement équipée de capteurs qui vont détecter l’hydrogène qui sortira par la fuite. L’opération est dite « en pur » si la canalisation a été vidée et « en eau gazeuse », si le gaz a été injecté directement dans l’eau.

  • L’écoute et la corrélation électroacoustiques

L’écoute électroacoustique permet d’inspecter précisément les intérieurs de bâtiments. Des micros piézo-électriques envoient des signaux électriques dans le casque du technicien qui reconnaît les sons distinctifs d’une fuite d’eau.

groupe sari banniere