0 805 035 405 contact@groupesari.com

Lorsqu’un bâtiment subit un dégât des eaux, une extinction d’incendie ou une inondation, il faut procéder d’urgence à un assèchement technique afin de limiter les dommages du sinistre. Il permet d’assécher totalement le bâti et même les murs en placo et de redonner aux isolants leurs capacités thermiques. Les techniciens de SARI sont capables d’intervenir dans les 24 à 48 heures en proposant une solution personnalisée et parfaitement efficace.

L’urgence de l’assèchement technique

Après un incident lié à l’eau, si elle n’est pas évacuée immédiatement, elle poursuit ses dégradations qui abîment toutes les parties de l’habitat, de façon souvent irrémédiable. Dans l’attente, elle provoque la moisissure et le délabrement des matériaux de construction et elle continue à s’infiltrer dans des endroits inappropriés comme dans les circuits électriques.

En intervenant rapidement, l’équipe de SARI permet de :

  • limiter l’aggravation des dégâts provoqués par l’eau non évacuée, on appelle cela la sur-sinistralité ;
  • stopper les moisissures de la structure du bâtiment mais aussi de tout ce qu’il contient ;
  • limiter le temps d’indisponibilité des locaux, professionnels ou personnels ;
  • éviter des coûts de location pour aller habiter ailleurs ou installer des bureaux provisoires.

L’intervention de l’équipe de techniciens de SARI

Les techniciens de SARI sont équipés et formés aux outils et techniques suivants :

  • déshumidificateurs à condensation ;
  • déshydrateurs à absorption (utilisés pour les appareils électroniques) ;
  • surpresseurs d’insufflation et d’extraction pour assécher les isolants dans les espaces creux ;
  • systèmes de filtration pour les lieux sensibles et les personnes souffrant d’asthme ou d’allergies ;
  • systèmes de régulation des débits d’air avec gestion à distance de la température et de l’hygrométrie ;
  • matériel d’assèchement en triphasé pour les toits-terrasses.

Chaque situation est analysée avant de déterminer le type d’assèchement technique à réaliser. Toutes les opérations de SARI sont sur mesure pour préserver au mieux l’intégrité du bâtiment.

En fonction du lieu et du type de murs à assécher, il existe deux procédés distincts : l’assèchement surfacique et l’assèchement d’insufflation.

groupe sari banniere

L’assèchement surfacique

L’assèchement surfacique dure environ trois semaines. Il est efficace et s’applique sur des sols, murs et plafonds qui n’ont pas d’espace creux ou d’isolant.

Le déshumidificateur consomme peu d’Energie et produit le même bruit qu’un ventilateur mais à un plus haut niveau sonore. Il est possible de rester dans les locaux mais il est plus sage de trouver une solution de rechange pour pouvoir laisser fonctionner l’appareil le plus longtemps possible.

L’assèchement par insufflation

L’assèchement par insufflation dure environ dix jours. C’est la technique la plus efficace et la plus rapide pour les structures présentant plusieurs couches, par exemple les murs en placo contenant des isolants, les cloisons multicouches, les faux-plafonds, les isolants sous chape et les planchers chauffants

Un air déshumidifié est introduit dans une turbine qui comprime l’air et augmente la température. Une fois traité, l’air sec et chaud est insufflé dans la structure du bâti grâce à un système de gaines. Celles-ci sont reliées à des trous pré-percés dans la construction.

Le passage de l’air sec dans les parois humides augmente la pression de vapeur saturante et accélère l’assèchement. L’air humide est évacué par les trous de la structure puis il est attiré par le déshumidificateur qui l’entraîne pour le comprimer et le chauffer de nouveau. La boucle est bouclée et l’opération se poursuit… Grâce à ce circuit fermé, l’assèchement est beaucoup plus rapide et efficace.

Le niveau sonore des appareils d’assèchement par insufflation est très élevé et le bruit est particulièrement désagréable à supporter. Le son ressemble à un gros aspirateur. Pour ce faire, les appareils sont stockés dans une chambre qui n’est plus utilisée. Ils fonctionnent jour et nuit, accumulant bruit et chaleur. Il est donc impossible de dormir à proximité de ces appareils.

techniques assèchement technique