0 805 035 405 contact@groupesari.com

L’eau de réseau – l’eau potable qui circule dans nos canalisations – nous est indispensable, mais elle n’est pas inépuisable, ce qui la rend si précieuse. Voici comment elle parvient jusqu’à nos robinets.

D’où vient l’eau courante ?

L’eau que nous consommons en France est à 60 % issue des réseaux souterrains, c’est-à-dire les nappes phréatiques et nappes captives plus profondes, constituées par l’infiltration des eaux pluviales. Les 40 % restant sont captés dans les eaux de surfaces que représentent les lacs, rivières et fleuves. Cette proportion varie cependant selon les régions.

L’eau n’est pas potable au moment de son extraction par forage ou pompage. Elle doit donc subir des traitements pour l’épurer et ainsi répondre aux exigences des contrôles sanitaires établis par l’ARS, l’Agence Régionale de Santé.

reservoir eau potable dijon valmy(photo : réservoir d’eau potable Dijon Valmy – source www.metropole-dijon.fr)

Comment devient-elle potable ?

Le procédé pour rendre l’eau consommable dépend de son origine, ainsi que de son environnement. La proximité de zones agricoles ou usines polluantes complexifie les traitements et rend l’opération plus coûteuse.
L’eau doit également être débarrassée des impuretés qu’elle véhicule : sable, débris de matières minérales ou organiques, etc., qui nuisent à sa clarté et lui donnent une odeur désagréable. Le traitement s’effectue en trois étapes :

  • La clarification

Dans un premier temps, tous les éléments solides sont éliminés par un tamisage extrêmement fin. Il retient les éléments organiques, minéraux et synthétiques : cailloux, végétaux, plastiques, etc.
Les matières restant en suspension sont éliminées par floculation. Le procédé consiste à insérer un réactif chimique, comme le sel d’aluminium, qui pousse les particules à s’agglomérer. Une fois sous forme de flocon, elles coulent et forment des boues dans le fond du bassin de décantation qui sont évacuées.
La dernière étape consiste à filtrer l’eau au travers d’un épais lit de sable qui retient les dernières impuretés.

  • La désinfection

L’eau est maintenant plus pure, mais des micro-organismes demeurent et doivent être éradiqués, le plus souvent par chloration. Cela consiste à injecter du chlore gazeux, du dioxyde de chlore ou de l’eau de javel.

  • L’affinage

L’affinage est la dernière étape qui garantit qu’il ne reste aucune substance nocive, comme les pesticides. Un traitement à l’aide d’ozone et de charbon actif les élimine, en même temps qu’il assure qu’il ne reste ni goût, ni odeur.

etape production eau potable

  1. Le captage
  2. Le dégrillage
  3. Le tamisage
  4. La floculation-coagulation (ou décantation)
  5. La filtration sur sable
  6. L’ozonation
  7. La filtration
  8. La chloration
  9. Le contrôle qualité et le contrôle sanitaire

(illustration : « Les différentes étapes de production d’eau potable » – source www.cieau.com)