0 805 035 405 contact@groupesari.com

Nul n’est à l’abri d’un dégât des eaux et il est important que vous appreniez les premiers réflexes à avoir en cas de sinistre. De la rapidité de votre réaction dépend l’ampleur que vont prendre les dégâts. En agissant de façon méthodique, dans l’ordre que nous allons vous détailler, vous minimiserez au maximum les nuisances, tant matérielles que financières de votre dégât des eaux.

Dégâts des eaux, quatre réflexes à avoir

Un problème de fuite d’eau a vite fait de dégénérer en dégâts des eaux. Il est crucial d’intervenir le plus rapidement possible afin de limiter ces dommages.

  1. Trouvez une société spécialisée en détection de fuite
    Une société spécialisée dispose d’outils professionnels qui lui permettent de détecter l’origine d’une fuite d’eau et elle va s’appuyer sur son expérience pour diriger ses recherches pour aller au plus vite. Une fois le problème cerné, elle procède à une réparation – qui peut n’être que provisoire – ou à la coupure de l’alimentation à l’endroit concerné pour circonscrire le sinistre.
  2. Contactez votre compagnie d’assurance
    Une fois l’urgence gérée, vous devez contacter votre compagnie d’assurance qui vous indiquera les procédures à suivre selon votre cas particulier. Les sinistres sont diversement remboursés et certains dommages causés ne sont pas indemnisés. Vous allez utiliser le constat de la société spécialisée pour établir votre déclaration de sinistre.
  3. Procédez à un assèchement technique
    C’est votre société spécialisée qui va procéder à l’assèchement technique. Sa rapidité d’intervention est déterminante pour stopper la propagation des dégâts et réduire la détérioration ce certains matériaux à la suite d’une trop longue exposition à l’humidité. L’incidence sur les coûts de réparation est ainsi minimisée.
    Pour les entreprises, cela signifie une indisponibilité des locaux réduite et des coûts de location d’autres locaux moindres.
    La société spécialisée utilisera l’outillage adéquat en fonction des cas : déshydrateur, déshumidificateur à absorption, système de filtration HEPA, surpresseur d’insufflation et d’extraction…
  4. La remise en état
    Vous pouvez alors procéder aux travaux nécessaires pour remettre en état votre bâtiment. Avant de vous lancer dans les travaux, tâchez de négocier avec votre assurance maison afin de vous assurer d’obtenir la meilleure indemnisation pour rembourser vos dégâts matériels.

groupe sari banniere

 

Les sinistres les plus fréquents

Les fuites d’eau et les dégâts qu’elles provoquent peuvent provenir de n’importe quelle partie du bâtiment. Cependant, les sinistres les plus fréquents proviennent de quatre endroits identifiés :

  • Les joints de baignoire et de douche : la salle de bain est logiquement la partie de la maison la plus sensible aux fuites d’eau et un bon entretien est indispensable pour vous éviter des frais qui ne seront pas forcément indemnisés par votre assurance maison.
  • Étanchéité de la douche à l’italienne : ce sont généralement les fuites sous les dalles qui sont le plus à craindre. Les fuites des douches italiennes sont difficilement repérables à temps et ont des conséquences importantes. La première précaution à prendre est lors de la pose qui doit suivre des recommandations techniques bien précises ;
  • Fuites du toit ou de la terrasse : les fuites depuis le toit ou la terrasse sont particulièrement difficiles à identifier car il peut y avoir un long chemin entre le point d’entrée de l’eau et le point où va se manifester l’humidité. Lorsque vous découvrez une fuite au rez-de-chaussée, vous ne pensez pas intuitivement à votre toit, seule une entreprise spécialisée sera à même d’établir le diagnostic. Plus le chemin de l’eau est long, plus les dégâts sont étendus ;
  • Fuite des menuiseries et fenêtres : un grand classique ! Les infiltrations venant de l’extérieur sont assassines pour la santé des murs porteurs et les ouvertures sont à surveiller tout particulièrement.

En cas de dégâts des eaux, ne perdez pas une seconde et commencez par faire appel à une société spécialisée qui saura circonscrire le problème au plus vite. Vous pourrez ensuite faire appel à votre compagnie d’assurance pour déclarer le sinistre.