0 805 035 405 contact@groupesari.com

L’analyse thermographique est effectuée par des professionnels comme SARI pour établir le bilan énergétique d’un bâtiment et trouver les solutions pour mieux l’isoler.

À quoi sert l’analyse thermographique ?

L’analyse thermographique est utilisée dans le bâtiment pour déceler et mettre en évidence les défauts d’isolation. Elle permet de diagnostiquer immédiatement d’où provient la fuite d’énergie dans le cas où une habitation se montre difficile à chauffer ou qu’elle présente des traces d’humidité suspectes.

L’analyse thermographique s’applique à toutes les maisons, qu’elles soient anciennes ou neuves, et quel que soit le type de leur structure. Cependant, ce sont les maisons en bois basse consommation qui sont les logements les plus exposés aux défauts d’isolation.

L’analyse thermographique permet de rectifier les défauts d’isolation et de stopper les fuites énergétiques. Ce sont bien sûr à la clef des économies conséquentes sur la facture d’énergie en général et de chauffage en particulier.

Qui a besoin d’une analyse thermographique ?

L’analyse thermographique est utile pour les particuliers qui souhaitent réduire leur consommation énergétique mais aussi pour les entreprises qui cherchent à réduire leur facture énergétique tant pour le chauffage que pour la climatisation dans les ateliers et les bureaux.

Tous les bâtiments sont concernés et, au-delà des économies sur la facture, c’est un geste éco-responsable salutaire.

Le principe de la thermographie thermographie infrarouge

La thermographie se base sur la comparaison. La caméra thermique détecte une fuite d’énergie en comparant les zones voisines qui sont saines.

L’énergie thermique fournit la cartographie des flux infrarouges filmés par la caméra. Les températures sont ensuite transformées en couleurs sur les images restituées par la caméra. Ceci est possible grâce au thermogramme de la caméra que l’on voit sur l’écran vidéo et qui enregistre en format numérique.

La caméra thermique est munie d’une lentille au germanium et d’un viseur pour cibler précisément la zone à étudier. La vision des courbes de couleurs est visible en temps réel. C’est la photographie numérique infrarouge qui retranscrit les nuances de couleurs qui symbolisent les plages de température détectées par le thermogramme.

Comment procède-t-on à une analyse thermographique ?

Les équipes de SARI possèdent tout l’équipement nécessaire pour effectuer une analyse thermographique : caméras thermiques et thermomètres de contact. Chaque partie de la maison, chaque angle, même le plus inaccessible est passé au crible pour déceler les parties mal isolées. L’analyse thermographique se fait pendant que la maison est en période de chauffe, soit pendant l’automne et l’hiver.

La caméra offre une vision de la maison en tant qu’élément qui dégage de la chaleur. Elle permet de voir où sont situés les points d’où fuit l’énergie. Tous les défauts de l’enveloppe du bâtiment sont mis en relief pour déceler les zones non isolées ou de déperdition. C’est aussi l’occasion de repérer d’éventuelles zones d’humidité et de défaillance du chauffage au sol.

Le diagnostic de l’analyse thermographique probleme isolation thermique

Une fois l’étude terminée, les zones de déperdition de chaleur sont précisément identifiées. On retrouve souvent les mêmes symptômes : ouvertures défaillantes (fenêtres, portes, portes-fenêtres…), pont thermique dû à une mauvaise pose de l’isolant, dégradation de l’isolant… La toiture et les murs sont les parties les plus fautives et représentent plus de la moitié des problèmes d’isolation.

Les avantages de l’analyse thermographique

L’analyse thermique présente plusieurs avantages :
• elle est simple et rapide ;
• les problèmes de fuites étant cernés, les réparations vont pouvoir être faites. Il faut peut-être seulement reprendre l’isolation mais aussi parfois refaire des pans entiers. L’analyse permet d’envisager précisément les travaux à réaliser et ne pas faire de dépenses inutiles ;
• l’analyse est peu coûteuse et elle permet de réaliser ensuite de belles économies d’énergie ;
• l’analyse thermographique permet de repérer les infiltrations et les stopper avant qu’elles ne fassent des dégâts irrémédiables ;
• elle n’est ni intrusive ni destructive.